ERP

Analyse du ROI de Dynamics 365 Business Central par Forrester

Clémentine SCHMIEDT17/06/2024

Microsoft Dynamics 365 Business Central est une solution de gestion d'entreprise cloud destinée aux PME et ETI. Microsoft a chargé Forrester de réaliser une étude sur l'impact économique total (TEI) de Business Central, et d'examiner le retour sur investissement (ROI) potentiel. Cette étude vise à fournir un cadre d'évaluation de l'impact financier de Business Central sur les organisations. Pour analyser les bénéfices, coûts et risques associés, Forrester a interrogé cinq entreprises utilisatrices de Business Central. Les résultats ont été agrégés en une organisation composite avec un chiffre d'affaires annuel de 15 millions de dollars et 150 employés. Accéder à l'étude complète

Résumé et chiffres clés

Microsoft Dynamics 365 Business Central aide les petites et moyennes entreprises à moderniser leurs capacités ERP et à développer leur croissance dans le cloud. La solution permet d'améliorer la productivité des équipes finances et opérations, de prendre de meilleures décisions sur la base d'informations en temps réel et d'opportunités d'opérations plus rentables, tout en évitant les coûts associés à l'infrastructure on-premise.

Dynamics 365 Business Central génère 172% de ROI

Dynamics 365 Business Central génère 172% de ROI

Méthodologie de l'étude de cas

Forrester utilise quatre éléments clés pour modéliser l'impact de l'investissement : les bénéfices, les coûts, la flexibilité et les risques. La méthodologie TEI de Forrester offre une vue complète de l'impact économique des décisions d'achat, adaptée à l'analyse sophistiquée des ROI des investissements informatiques.

En savoir plus sur la méthodologie de la TEI

Situation des entreprises interrogées

Entreprises interrogées par Forrester pour identifier l'impact économique de Business Central

Avant/après l’implémentation de Dynamics 365 Business Central: les constats

Avant l'implémentation 

  • Difficulté à faire évoluer les capacités ERP
  • Systèmes ERP disparates avec une interopérabilité limitée
  • Processus financiers et de chaîne d'approvisionnement manuels

Après l'implémentation 

  • Productivité du personnel améliorée
  • Réduction des coûts de reporting et de conseil
  • Déploiements ERP simplifiés et moins coûteux dans le cloud
  • Nouvelles sources de revenus grâce à Business Central

Des bénéfices quantifiés

Les bénéfices quantifiés de la valeur actualisée (VA) ajustée en fonction du risque sur trois ans pour l'organisation composite sont les suivants :

  • Productivité accrue (VA de 116 000 $) : 9-18% d'amélioration pour le personnel des finances et des opérations
  • Éviter des embauches supplémentaires : Efficacité accrue évitant des recrutements malgré la croissance
  • Diminution des frais de tiers (30 000 $/an) : Élimination des coûts de reporting externes et des services de conseil
  • Réduction des coûts ERP hérités (50 600 $) : Économies sur les coûts d'infrastructure, de maintenance et de mise à niveau

Des bénéfices non quantifiés

Les bénéfices qui apportent de la valeur à l'organisation composite, mais qui ne sont pas quantifiés dans cette étude, sont les suivants :

  • Revenus supplémentaires : Business Central permet de prendre en charge de nouveaux projets et clients
  • Meilleure prise de décision : Visibilité en temps réel sur les informations
  • Amélioration de l'expérience employé : Réduction des tâches manuelles grâce à une solution ERP intégrée
  • Intégration avec les solutions Microsoft : Valeur ajoutée par l'intégration native

Les coûts

Les coûts de la PV (valeur présente) ajustés en fonction du risque sur trois ans pour l'organisation composite comprennent :

  • Frais d'abonnement (51 500 $ sur trois ans) : Accès à Business Central
  • Coûts de mise en œuvre et de formation (126 000 $ sur trois ans) : Déploiement et maintenance par des ressources internes

Les entrevues représentatives et l'analyse financière ont révélé qu'une organisation composite obtient une bénéfice de 484 000 $ sur trois ans par rapport à des coûts de 178 000 $, ce qui représente une valeur actualisée nette (VAN) de 306 000 $ et un rendement du capital investi de 172 %.

[Business Central] nous permet de saisir ces nouvelles opportunités de revenus, car nous pouvons les gérer dès maintenant avec nos ressources actuelles. — Vice-président des opérations commerciales, fabrication technologique

Principaux défis identifiés

Les entreprises interrogées ont identifié plusieurs défis majeurs auxquels elles étaient confrontées avant de passer à Dynamics 365 Business Central :

1. Collections disparates d'outils ERP on-premise

Les entreprises utilisaient divers outils ERP cloisonnés, souvent redondants et coûteux, avec une interopérabilité limitée. Cela obligeait les équipes à réconcilier manuellement les informations, entraînant une perte de productivité.

2. Manque de capacités ERP et de personnalisations

Les organisations peinaient à ajouter de nouvelles fonctionnalités ERP en raison des coûts, de la complexité technique et du manque de ressources. Ce manque de flexibilité limitait les améliorations possibles dans les processus financiers et opérationnels. Comme l'a noté le vice-président des opérations commerciales d'une entreprise de fabrication technologique : « Souvent, nous ne faisions rien parce que même si cela ajoutait de la valeur, il était beaucoup trop difficile de terminer le travail dans l'environnement des outils ERP que nous avions déjà. »

3. Difficulté de personnalisation et d'intégration

Les anciennes solutions ERP nécessitaient des efforts considérables pour les personnalisations et les intégrations, souvent impossibles sans l'aide de tiers. Le fondateur d'une société de services financiers a souligné le manque de flexibilité des anciens outils ERP : « Nous sommes avant tout une société de comptabilité, et nous ne pouvions pas travailler horizontalement avec nos clients. Avant BC, c'était assez difficile parce que nous devions nous connecter et nous déconnecter pour chaque client à chaque fois. »

4. Évolutivité

À mesure que les entreprises se développent, leur ERP doit évoluer en conséquence. Les anciens systèmes ERP, principalement on-premise et disparates, nécessitaient une augmentation des ressources et des coûts pour répondre à la demande croissante, créant une dette technique et augmentant la charge de travail manuel pour le personnel.

5. Prise de décision basée sur des informations incomplètes et statiques

Les décideurs devaient souvent prendre des décisions avec des données incomplètes et obsolètes en raison de la mauvaise interopérabilité des outils ERP. Cela conduisait à une prise de décision sous-optimale, notamment dans la prévision et la budgétisation de la chaîne d'approvisionnement.

Nous avions un produit pour la comptabilité, un produit pour la gestion des stocks, [et] un produit pour l'analyse. Tous ces systèmes étaient disparates et parfois compatibles entre eux, mais [avec] des fournisseurs distincts, des environnements distincts [et] des technologies distinctes qui marchaient tous au rythme de leur propre tambour. — Vice-président des opérations commerciales, fabrication de technologies

Objectifs d’investissement

Les organisations des personnes interrogées ont cherché une solution qui pourrait :

  • Évoluer de manière rentable en fonction des exigences actuelles de l'organisation.
  • Déployable dans le cloud pour soutenir les initiatives de transformation cloud de l'organisation.
  • Leur faire bénéficier d'une visibilité en temps réel sur les informations clés sur plusieurs flux de travail.
  • Réduire la charge des efforts de réconciliation manuelle pour le personnel des finances et des opérations.

Lorsque nous avons effectué une analyse du coût total de possession sur [Business Central et que nous avons pris en compte] nos personnalisations, la valeur était vraiment bonne. C'est l'une des solutions les plus rentables pour nous. Vice-président des opérations commerciales, fabrication de technologies

Analyse détaillée des bénéfices

Données quantifiées sur les bénéfices appliquées à l'entreprise composite

Amélioration de la productivité des équipes

KPI des entreprises interrogées

Les entreprises ayant déployé Business Central ont constaté une réduction significative du temps consacré aux tâches manuelles grâce à l'automatisation des processus financiers et opérationnels. Cette automatisation a permis de réaliser des économies de productivité substantielles, améliorant la qualité de la prise de décision et la visibilité des données.

  • Secteur Fabrication de technologies : Le vice-président des opérations commerciales a noté que chaque membre du personnel financier économise environ 15 heures par mois grâce à l'automatisation des rapports financiers, et 20 heures supplémentaires pour les rapports de TVA. Le personnel d'exploitation gagne environ 30% de temps grâce à l'automatisation des processus tels que les connexions aux boutiques en ligne et l'exécution des commandes.

  • Secteur soins de santé : Le responsable des finances et des intégrations a indiqué que l'automatisation des factures permet désormais de les traiter par simple pression d'un bouton, réduisant de 75% le temps nécessaire pour générer un devis de vente.

  • Secteur biotechnologie : Grâce à l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement, l'automatisation de l'étiquetage des produits a permis d'économiser environ 20 heures par semaine et a quasiment éliminé le risque d'erreur.

  • Services informatiques : Le PDG a déclaré que l'automatisation des factures récurrentes permet d'économiser des dizaines d'heures par mois, libérant ainsi plus de temps pour les commerciaux.

KPI adaptés à l’entreprise composite

Forrester a fait les hypothèses suivantes pour l’organisation composite :

  • Huit utilisateurs de la finance économisent 15 heures par mois grâce à l'automatisation des tâches manuelles.
  • Sept membres du personnel de la chaîne d'approvisionnement économisent 30 heures par mois grâce à l'automatisation.
  • Le taux horaire moyen d’un membre du personnel des finances ou des opérations est de 42 $.
  • Le taux de récupération de productivité est de 75 %, car toutes les heures récupérées ne sont pas consacrées à un travail à valeur ajoutée.

Variation des bénéfices

Les bénéfices varient selon plusieurs facteurs :

  • Les compétences et l'efficacité du personnel des finances et des opérations.
  • L'écart de fonctionnalité entre Business Central et les solutions ERP précédentes.
  • Le secteur d'activité, qui affecte la capacité à personnaliser Business Central pour des besoins spécifiques.

Forrester a ajusté ces avantages à la baisse de 10 %, obtenant une valeur totale ajustée du risque sur trois ans de 116 300 $.

La facturation automatisée sur [Business Central] libère de la capacité pour les ventes et nous aide à croître plus rapidement. - Direction, Services IT

Amélioration de la productivité avec Business Central

Réduction du nombre d'embauches requises

KPI des entreprises interrogées

Les organisations interrogées ont rapporté que la croissance de leurs responsabilités financières et opérationnelles aurait nécessité des embauches supplémentaires. Cependant, Business Central a permis d'optimiser les opérations existantes, réduisant ainsi la nécessité de recruter de nouveaux employés spécialisés ou de former intensivement les nouveaux arrivants sur les systèmes ERP existants.

  • Services informatiques : Le PDG a mentionné que, sans Business Central, son entreprise aurait dû embaucher du personnel supplémentaire pour gérer les tâches financières.

  • Services financiers : Le fondateur a indiqué que Business Central a transformé la façon dont son organisation travaille avec ses clients, permettant d'accepter de nombreux nouveaux clients sans embaucher. Il estime que cela a évité à son entreprise d'embaucher 12 nouveaux employés, doublant presque sa capacité actuelle.

KPI adaptés à l’entreprise composite

Pour modéliser ces bénéfices, Forrester a fait les hypothèses suivantes :

  • Sans Business Central, l'organisation composite aurait dû ajouter 1,5 ETP (équivalents temps plein) dans les finances et les opérations pour répondre à la demande croissante.
  • Le coût annuel moyen d'une embauche dans le domaine des finances ou de l'exploitation est de 73 000 $.

Variation des bénéfices

Ces avantages peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs :

  • Le taux de croissance de l'organisation et la nécessité d'une capacité financière et opérationnelle supplémentaire.
  • L'écart de fonctionnalité entre Business Central et les solutions ERP héritées de l'organisation, ce qui affecte la réduction potentielle de la capacité requise après mise en œuvre.

Pour prendre en compte ces risques, Forrester a ajusté cet avantage à la baisse de 10 %, obtenant une valeur maximale ajustée au risque de 245 100 $ sur trois ans.

Business Central nous permet de gérer les nouvelles opportunités de revenus avec nos ressources actuelles. - Vice-président des opérations commerciales, fabrication technologique

Réduction du nombre d'embauches requises

Réduction des frais de tiers

Les personnes interrogées ont évoqué les défis liés aux anciens environnements ERP, notamment le travail manuel et les coûts externes pour la production de rapports et les services de conseil. Avec l'implémentation de Business Central, les entreprises ont pu réduire ces dépenses grâce à une meilleure gestion interne des processus d'intégration et de personnalisation.

KPI des entreprises interrogées

  • Entreprise de biotechnologie : Le responsable de l'intégration des données a déclaré que l'implémentation de Business Central a permis d'éliminer 60 % des coûts de conseil externes, car le personnel informatique interne a acquis les compétences nécessaires pour gérer les intégrations et la maintenance du système. La documentation et le support Microsoft ont été particulièrement utiles dans ce processus.

  • Services informatiques : Le PDG a expliqué qu'avant Business Central, toute mise à niveau de l'ERP nécessitait des consultants externes. Avec Business Central, ces mises à jour peuvent être effectuées en interne, économisant ainsi des milliers de dollars par an.

  • Organisation de soins de santé : Le responsable des finances et des intégrations a estimé que l'implémentation de Business Central a réduit le coût total de possession (TCO) de l'ERP de l'entreprise, en grande partie grâce à l'élimination des frais de conseil et de reporting externes.

KPI adaptés à l’entreprise composite 

Pour modéliser ces bénéfices, Forrester a formulé les hypothèses suivantes :

  • L'organisation composite payait auparavant 5 000 $ par trimestre pour la préparation de rapports externes. Ce coût est éliminé après l'implémentation de Business Central.
  • L'entreprise composite évite 40 heures de consultation par an (10 par trimestre) à un taux de 300 $ de l'heure.

Variabilité des bénéfices 

Ces avantages peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs :

  • Les dépenses actuelles de l'organisation en matière de rapports et de consultation par des tiers.
  • Les compétences du personnel et la capacité de l'organisation à gérer en interne les activités auparavant confiées à des tiers après l'implantation de Business Central.
  • Les besoins spécifiques en personnalisations ou intégrations qui peuvent encore nécessiter l'intervention de tiers.

Pour tenir compte de ces risques, Forrester a ajusté cet avantage à la baisse de 10 %, obtenant ainsi une valeur totale ajustée au risque sur trois ans de près de 71 600 $.

Nous avions l'habitude de payer beaucoup plus d'honoraires de conseil pour nous aider à élaborer des rapports qu'aujourd'hui. C'est une grande différence. Responsable des finances et des intégrations, soins de santé 

Frais de tiers évités avec Business Central

Coûts évitables liés aux solutions précédentes et à leur support

Les organisations ayant adopté Business Central ont observé des économies significatives en réduisant les coûts associés à la maintenance de leurs anciennes solutions ERP. En passant à Business Central, ces entreprises ont pu éliminer les redondances, réduire les coûts d'infrastructure, de licences et de maintenance informatique.

KPI des entreprises interrogées

  • Organisation de soins de santé : Le responsable des finances et des intégrations a noté que le coût total du déploiement de Business Central représentait environ 25 % du coût de leurs anciennes solutions ERP. L'organisation a pu éviter les frais de licence, les coûts d'infrastructure on-premise et les coûts de maintenance informatique.

  • Entreprise de biotechnologie : Le responsable de l'intégration des données a indiqué que l'entreprise a retiré les serveurs de son ancien déploiement ERP après avoir adopté Business Central dans le cloud, éliminant ainsi les coûts de maintenance du matériel et du personnel associés.

  • Services financiers : Le fondateur de l'entreprise a expliqué que la mise en œuvre de Business Central dans le cloud a permis à son organisation de compenser entièrement le coût de leur ancienne solution ERP, tout en augmentant la capacité à servir près de deux fois plus de clients.

KPI adaptés à l’entreprise composite 

Pour l'organisation composite, Forrester a formulé les hypothèses suivantes :

  • Le coût annuel des solutions ERP héritées était de 30 000 $, incluant les frais de licence et l'infrastructure.
  • Avec Business Central, l'organisation composite permet d'éviter 25 % de ces coûts annuellement, avec 75 % des coûts éliminés d'ici la troisième année.
  • Avant Business Central, l'organisation consacrait 16 heures par mois à la maintenance de la solution ERP entre deux membres du personnel informatique.
  • Le taux horaire moyen d'un employé IT est de 42 $.

Variabilité des bénéfices 

Ces bénéfices peuvent varier en fonction de :

  • L'étendue des solutions ERP précédemment déployée par l'organisation et l'infrastructure associée.
  • Les contraintes contractuelles concernant la capacité de l'organisation à éviter les frais de licence rendus superflus par Business Central.
  • Les compétences et les capacités du personnel informatique de l'organisation qui supporte la ou les solutions ERP.

Pour tenir compte de ces risques, Forrester a ajusté cet avantage à la baisse de 10 %, obtenant ainsi une valeur totale ajustée au risque sur trois ans de plus de 50 600 $.

Nous n'aimons pas les systèmes on-premise. Ils ne font que poser des problèmes la plupart du temps. - Fondateur, services financiers

Coûts évités liés aux solutions précédentes et leur support

Des avantages non quantifiés

Les personnes interrogées ont mentionné plusieurs avantages supplémentaires de l'utilisation de Business Central, bien que ceux-ci n'aient pas été quantifiés dans le rapport :

Augmentation des revenus grâce à Business Central

  • Expansion des canaux de vente et projets additionnels : plusieurs personnes ont expliqué que Business Central a permis à leurs organisations de lancer de nouveaux projets et d'intégrer de nouveaux clients, générant ainsi des revenus supplémentaires. Par exemple, un vice-président du commerce dans une entreprise de fabrication de technologie a indiqué que l'intégration de nouveaux canaux de vente (comme des boutiques en ligne) via Business Central avait augmenté le chiffre d'affaires de plus de 2 millions de dollars en 12 mois. L'entreprise prévoit également d'intégrer davantage de marchés locaux dans d'autres régions.

  • Amélioration de la capacité à gérer des clients : Le fondateur d'une société de services financiers a noté que Business Central a permis une meilleure gestion et automatisation des services pour de nombreux clients simultanément. Cela a conduit à une quasi-doublure de la clientèle depuis le déploiement. Selon lui, Business Central est un facteur de différenciation clé qui a aidé à attirer de nouveaux clients, contribuant ainsi à une croissance substantielle.

KPI adaptés à l’entreprise composite

Pour modéliser cet avantage pour l'organisation composite, Forrester émet les hypothèses suivantes :

  • L'organisation composite génère un chiffre d'affaires annuel de 15 millions de dollars avec une marge d'exploitation de 8 %.
  • Une augmentation de 10 % du chiffre d'affaires des activités générées par Business Central (intégrations à des canaux de vente supplémentaires, nouveaux clients, etc.) au cours de la première année, augmentant à 20 % au cours de la troisième année.
  • Cet avantage variera selon le secteur d'activité de l'organisation et sa capacité à entreprendre des projets générateurs de revenus grâce à Business Central, ainsi que les compétences et capacités de son personnel pour soutenir ces projets.

Pour tenir compte des risques, Forrester a ajusté cet avantage à la baisse de 20 %, obtenant une valeur totale ajustée au risque de près de 239 000 $ sur trois ans. Si cet avantage était intégré à l'analyse TEI de haut niveau, l'organisation composite réaliserait des bénéfices de 834 000 $ sur trois ans contre des coûts de 178 000 $, soit une valeur actualisée nette (VAN) de 656 000 $ et un retour sur investissement de 369 %.

L'automatisation de la gestion des canaux de vente [avec Business Central] nous a permis de prendre en charge davantage de canaux de vente. Nous pouvons poursuivre des relations d'affaires avec ces canaux que nous n'avions pas poursuivies auparavant parce qu'ils n'allaient pas générer le volume de revenus qui avait du sens lorsque tout était géré par une personne. Vice-président des opérations commerciales, fabrication de technologie

Bénéfices non quantifiés avec Business Central

Amélioration des résultats commerciaux grâce à une prise de décision plus éclairée

Les personnes interrogées ont rapporté à Forrester que la prise de décision quotidienne au sein des fonctions financières et opérationnelles de leurs organisations s'est améliorée grâce à Business Central, en raison de la visibilité en temps réel des informations. Par exemple, le responsable des finances et des intégrations d'une entreprise de biotechnologie a expliqué que la planification de la production des processus de fabrication est désormais plus précise et optimisée. Cela a conduit à une meilleure utilisation des matériaux, une réduction des ruptures de stock et une augmentation de la rentabilité. Il a déclaré :

Nous avons tellement de produits différents. Nous avons des produits qui se vendent très bien, et puis nous avons des produits de niche qui ont un nombre limité de clients spécifiques. On peut certainement dire que notre équipe de production peut mieux planifier ceux qui doivent être produits à un moment donné.

Amélioration de l'expérience des employés

Grâce à Business Central, le personnel des finances et des opérations est moins accablé par les tâches manuelles et de rapprochement imposées par un ensemble disparate de solutions ERP. Les personnes interrogées ont souligné que cela a significativement amélioré la qualité de vie des employés, en réduisant leur charge de travail et en augmentant leur satisfaction au travail.

Intégration avec les solutions Microsoft

Business Central fonctionne de manière native avec d'autres solutions Microsoft, offrant une valeur ajoutée significative. Le fondateur d'une société de services financiers a vanté les interactions fluides entre Business Central, Excel et Power BI pour la création de rapports destinés aux clients. Il a également noté que ces intégrations rendent Business Central plus intuitif, facilitant ainsi la formation des membres du personnel déjà familiers avec les solutions Microsoft.

Flexibilité

La valeur de la flexibilité est propre à chaque client. Plusieurs scénarios démontrent comment un client peut implémenter Dynamics 365 Business Central et ultérieurement exploiter des opportunités commerciales supplémentaires, notamment :

Évolutivité dans le Cloud

Presque toutes les personnes interrogées ont indiqué que leur organisation avait désormais la capacité d'adapter les utilisateurs et les fonctionnalités en fonction de leurs besoins actuels. En période de croissance, elles ont pu provisionner les ressources ERP nécessaires via Business Central, réduisant ainsi les coûts de manière significative.

Un responsable de l'intégration des données dans le secteur de la biotechnologie a illustré l'importance de cette flexibilité :

Dans le domaine de la biotechnologie, il est extrêmement important de voir quels composants sont actuellement disponibles et quels produits nous pouvons fabriquer avec ceux-ci. Si nous avons des clients qui font des études cliniques, ils ont besoin de tout ce qui provient du même lot. [Business Central] nous aide à comprendre ce que nous pouvons produire avec ce que nous avons maintenant, il nous aide à communiquer avec nos clients et il informe nos équipes de production. 

Analyse des coûts

Données quantifiées sur les coûts appliquées à l'entreprise composite
Données quantifiées sur les coûts appliquées à l'entreprise composite

Frais d'abonnement payés à Microsoft

Les personnes interrogées ont indiqué que leurs organisations paient des frais d'abonnement à Microsoft pour utiliser Business Central. Ces frais de licence sont payés mensuellement, par utilisateur ou par appareil.

Pour l'organisation composite, Forrester émet les hypothèses suivantes :

  • Le composite compte 15 utilisateurs de Business Central.
  • Le composite paie 100 $ par mois et par utilisateur.
  • Les prix peuvent varier. Pour plus d'informations, contactez-nous.

Variables influençant les coûts

Ces coûts peuvent varier d'une organisation à l'autre en fonction de plusieurs facteurs :

  • Le niveau spécifique de la licence Dynamics 365 Business Central utilisé par l'organisation.
  • Le nombre de licences et/ou d'utilisateurs de Business Central au sein de l'organisation.

Pour tenir compte de ces risques, Forrester a ajusté ce coût à la hausse de 15 %, ce qui donne une valeur maximale totale ajustée au risque sur trois ans (actualisée à 10 %) de 51 500 $.

Frais d'abonnement payés à Microsoft

Coûts de mise en œuvre, de gestion continue et de formation du personnel

Les personnes interrogées ont décrit des expériences de migration vers Business Central qui ont duré en moyenne quatre mois entre la conception et la mise en œuvre, souvent organisées par phases et généralement soutenues par des partenaires Microsoft. Bien que le niveau de soutien des partenaires varie, leur participation à un titre ou à un autre était constante parmi les organisations interrogées.

  • Exemple 1 : Le vice-président des opérations commerciales d'un fabricant de technologie a décrit la mise en œuvre de son organisation en trois phases. La première phase concernait le bureau nord-américain, avec une mise en œuvre dirigée par un partenaire Microsoft, qui a également formé l'équipe interne pour diriger la deuxième phase eux-mêmes.
  • Exemple 2 : Le PDG d'une entreprise de services informatiques a expliqué que, de leur côté, huit personnes internes étaient impliquées, la plupart à temps partiel, mais trois d'entre elles ont travaillé à temps plein pendant plusieurs mois.

Coûts appliqués à l’entreprise composite

Pour l'organisation composite, Forrester émet les hypothèses suivantes :

  • Deux ETP IT et Business consacrent 25 % de leur temps de travail sur une période de quatre mois à la mise en œuvre initiale de Business Central.
  • Des frais de partenariat de 45 000 $ sont perçus sur la durée de quatre mois de la mise en œuvre.
  • Le taux annuel moyen d'un ETP en TI ou en entreprise travaillant à la mise en œuvre est de 90 000 $.
  • Une fois Business Central déployé, un ETP informatique passe 20 % de son temps à le gérer et à continuer à le développer au cours des années suivantes de cette analyse.
  • Chacun des 15 utilisateurs de Business Central suit une formation initiale de 10 heures pour maximiser son efficacité sur la plateforme dès la mise en œuvre initiale.

Variables influençant les coûts

Ces coûts peuvent varier d'une organisation à l'autre en fonction des éléments suivants :

  • Les compétences et l'efficacité du personnel ou du partenaire tiers qui gère le déploiement de Business Central de l'organisation.
  • Les tendances de l'organisation en matière de gestion du changement concernant la formation et l'efficacité des utilisateurs.

Pour tenir compte de ces risques, Forrester a ajusté ce coût à la hausse de 15 %, ce qui donne une valeur maximale totale ajustée au risque de 126 500 $ sur trois ans.

 Coûts de mise en œuvre, de gestion continue et de formation du personnel

Mesures consolidées ajustées au risque sur trois ans

Cash flow analysis Business Central
Cash flow analysis Business Central

Vous souhaitez déployer l'ERP Microsoft Dynamics 365 Business Central au sein de votre entreprise ? Notre équipe d'experts Microsoft vous accompagnent : startup, PME, ETI, grands groupes : consulter nos références.

Partager l'article

Contact us
Clémentine Schmiedt
Author:
Clémentine SCHMIEDT
Marketing manager