Articles de blog, Produits

Microsoft Dynamics NAV 2018 et l’évolution vers Dynamics 365 Business Central. Entretien avec Christian Koch, responsable d’équipe avant-ventes internationales

Pierre-Edouard ROUSSEL06/04/2018
Christian Koch, COSMO CONSULT
Christian Koch, COSMO CONSULT

Microsoft Dynamics NAV 2018 n'est sur le marché que depuis quelques mois, mais cette semaine a eu lieu eu nouvelle étape clef dans l'évolution du produit : Microsoft vient de fusionner son CRM et son ERP en un nouveau système baptisé « Microsoft Dynamics 365 Business Central », disponible dans un premier temps en version cloud, puis plus tard dans sa version « on premise ». Christian Koch nous parle des innovations proposées par Dynamics NAV 2018 ainsi que des évolutions à venir pour les utilisateurs.

Christian, grâce à vos fonctions, vous avez toujours accès aux technologies Microsoft les plus récentes. Vous avez donc été dans les premiers à utiliser Microsoft Dynamics NAV 2018. Qu’avez-vous pensé de cette nouvelle version ?

Avec cette nouvelle version de Dynamics NAV, Microsoft introduit de nombreuses fonctionnalités pour une utilisation simplifiée et une efficacité renforcée. Par exemple, les préférences utilisateurs ont été améliorées. Les utilisateurs peuvent désormais apporter des modifications à leur tableau de bord, sans avoir à se reconnecter. Les options d'installation ont également été centralisées, ce qui simplifie considérablement la configuration des clients. Dans les tâches utilisateurs, il est maintenant possible d'assigner des tâches à des utilisateurs et de surveiller leur statut.

Mais l'innovation la plus importante concerne sans aucun doute l'intégration accrue de Microsoft Dynamics NAV à l'environnement Office : Power Bi peut maintenant être lié à des entités telles que des articles, tandis que Microsoft Flow peut être utilisé en association avec le module de workflow. Par ailleurs, des modèles de rapports Excel sont proposés, ce qui améliore et accélère considérablement le processus d'évaluation des données. Microsoft renforce également son implication dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA) : Microsoft intègre l'apprentissage automatique (le « Machine Learning ») et des services cognitifs pour, par exemple, enrichir les attributs d'articles en analysant les images associées.

« L'intégration » est un concept extrêmement fort chez Microsoft. Récemment, on a beaucoup entendu parler d'interopérabilité croissante des produits Microsoft. Où en est-on dans ce domaine ?

À « Business Central » ! J'utilise le terme « Business Central » avec des guillemets, car il désigne l'intégration de Microsoft Dynamics NAV à Microsoft Dynamics 365. Avec Dynamics 365, Microsoft lance une nouvelle génération d'applications de gestion, éliminant ainsi les frontières entre ERP et CRM. Sous ce nom, Microsoft proposera différentes applications de gestion (CRM, finances, opérations, marketing...). Microsoft Dynamics NAV sera proposé en tant que suite de gestion « tout en 1 » sous Microsoft Dynamics 365. Et le nom complet attribué à cette version SaaS de NAV est « Microsoft Dynamics 365 Business Central ». La première version est sortie cette semaine, le 02 avril 2018. Elle sera donc disponible dans le cloud uniquement, mais offrira toutes les fonctionnalités de NAV. Nous ne connaissons pas encore le nom de la version « on premise » qui garde pour le moment le nom de code « Tenerife » et sera proposée ultérieurement.

Comment ces changements se traduisent-ils pour les utilisateurs ?

En adoptant un nouveau nom, Microsoft s'éloigne, doucement mais sûrement, des concepts classiques d'ERP et de CRM et s'oriente davantage vers des applications de gestion, en ne se préoccupant plus de savoir à quelle suite de produits elles appartiennent. Dynamics 365 s'appuie sur les technologies Microsoft Azure et Common Data Services. Ces technologies permettent des échanges fluides de données entre applications (applications Microsoft et applications tierces). L'approche s'inscrit également dans une stratégie de recentrage sur les utilisateurs et sur leurs exigences particulières. Dans leur travail au quotidien, les utilisateurs n'ont souvent besoin que de certaines briques de leurs systèmes et pas forcément de toutes les fonctions d'une solution ERP complète. La structure modulaire des applications de Dynamics 365 permet une adaptation simple et efficace aux processus spécifiques de chaque client. À l'avenir, la mise en œuvre des applications de gestion sera donc plus facile, car elles seront toujours plus proches des besoins de l’utilisateur et lui feront ainsi gagner un temps précieux.

Une question sur Microsoft Dynamics 365 ?

Au vu de la situation actuelle, on peut penser qu’à l’avenir tout pourrait fonctionner via le cloud. Vous avez d'ailleurs souligné le fait que Microsoft Dynamics 365 Business Central est proposé dans un premier temps dans le cloud et pas dans sa version « on premise ». La stratégie de Microsoft est-elle donc résolument orientée cloud ?

Oui, absolument ! Le cloud offre de nombreux avantages : disponibilité des applications de gestion de chaque client à travers le monde entier, collaboration possible entre les différents sites, possibilité d'adapter les ressources librement en fonction des besoins, connectivité optimisée avec les autres applications (Microsoft ou autres) – et la liste est longue ! Microsoft continuera néanmoins de proposer des modèles d'exploitation classiques. Au bout du compte, ce sont les clients qui décideront s'ils préfèrent travailler dans le cloud, « on premise », ou bien adopter une approche hybride.

Dans ce contexte, quel rôle les partenaires Microsoft doivent-ils jouer ?

Il y a quelques mois, je me suis rendu à Madrid pour assister à la conférence Directions EMEA : la conférence Microsoft majeure pour les partenaires, avec 2 200 participants de tous les pays. Là-bas, Microsoft a été très clair concernant le lien entre ses produits et les partenaires : le réseau de partenaires est la clé de la mise en œuvre et du succès de la gamme Microsoft. De plus, l’éditeur oriente de plus en plus son portefeuille de produits vers les besoins particuliers des utilisateurs, et COSMO CONSULT participe à cette réorientation. Selon nous, le cloisonnement des logiciels ERP et CRM n'est plus d'actualité. Nous devons désormais nous concentrer sur les exigences spécifiques de chaque client et nous poser la question suivante : quelles applications de gestion et quels modèles d'exploitation peut-on proposer à nos clients pour les aider à être plus productifs ? Avec Microsoft, nous avons trouvé le partenaire idéal pour servir nos clients, quels que soient leurs besoins.

Partager l'article

Mots clés

  • Microsoft Dynamics NAV
  • ERP

Commentaires

No comments found!

Ecrire un commentaire