Articles de blog, Produits, Transformation digitale

Industrie 4.0 : bien plus que des usines intelligentes

Pierre-Edouard Roussel07/09/2017
Industrie 4.0

L'évolution de l'IT se concentre sur deux sujets majeurs : l'Internet des objets (IoT) et l'Industrie 4.0, qui recouvre la tendance actuelle à l'automatisation et à l'échange de données dans le secteur industriel. Dans les usines intelligentes, dont l'automatisation s'appuie essentiellement sur des technologies numériques, les systèmes de traitement sont déjà mis en réseau et les systèmes ERP ont été adaptés aux processus métier. Toutefois, l'Industrie 4.0 touche bien d'autres domaines industriels, comme la maintenance, l'entretien et la logistique intelligente, où il reste difficile, sinon impossible, d'obtenir des informations en temps réel. Par ailleurs, les réseaux à valeur ajoutée n'intéressent pas suffisamment les entrepreneurs.

Aujourd'hui, les intégrateurs doivent absolument avoir une bonne connaissance des processus métier. Les services de conseil de COSMO CONSULT, spécialiste des logiciels d'entreprise, constituent donc un véritable atout. La transformation numérique qui s'annonce va nécessiter des systèmes ERP capables d'intégrer et de traiter de gros volumes de données, et bientôt de fonctionner comme des plateformes ouvertes. Microsoft Dynamics 365 est l'une de ces plateformes : basée sur un seul et même modèle de données pour toutes les applications, elle peut servir de base pour des solutions très diverses. Les fonctionnalités de Dynamics 365 dépassent largement celles d'un système ERP car elles intègrent des technologies d'avenir qui commencent à être utilisées pour divers processus métier, à travers des initiatives Industrie 4.0.

Construire un futur digital

Pour pouvoir proposer les meilleurs produits et services, développer des logiciels ne suffit pas. Voilà pourquoi COSMO CONSULT vient d'établir un partenariat avec le cabinet de recherche et d'analyse du marché Gartner. Uwe Bergmann, PDG du groupe COSMO CONSULT, explique : «Dans le domaine des Technologies de l'Information, Gartner est le cabinet d'analyse qui identifie le mieux les tendances et donne le cap pour les années à venir. Les analystes s'adressent en premier lieu aux clients, sans parti-pris, et recueillent ainsi directement l'avis des sociétés qui investissent dans L'IT et la transformation numérique. Bien entendu, nous avons aussi une petite idée de ce qui peut influencer la transformation numérique de la société, et Microsoft est un partenaire à la pointe de ces problématiques. Mais nous voulons aussi entendre des avis sans idée préconçue. Pour fixer notre orientation stratégique, nous souhaitons savoir comment Gartner voit le monde de demain, et faire la synthèse avec notre propre vision des choses.»

Ces activités influent également sur l'offre de solutions, comme l'explique Bergmann : « Avec Dynamics 365, nous avons déjà intégré dans une même suite logicielle, des systèmes ERP et CRM, des fonctions de Business Intelligence, un modèle de données commun et des fonctions d'apprentissage automatique (autrement dit, d'intelligence artificielle). Nous avons aussi la question de l'environnement de travail numérique, ou « digital workplace », qui repose sur une plateforme totalement intégrée, Office 365. Office 365 n'est pas la somme de Word, Excel et PowerPoint. C'est aujourd'hui une véritable solution professionnelle qui s'intègre aux solutions ERP et CRM. À cela s'ajoute la solution de Business Intelligence, Power BI, et des options comme Cortana Intelligence ou les fonctions d'apprentissage automatique. En complément, COSMO CONSULT propose ses propres solutions, par exemple cc|scout, son nouveau système d'aide contextuelle qui facilite l'utilisation des applications métier. Notre objectif est donc de regrouper ces différentes composantes dans une solution de bout en bout (end-to-end solution) qui permette d'accéder aux données sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Toutefois, il n'est pas nécessaire de tout acheter en même temps. Les clients peuvent faire évoluer progressivement leurs systèmes pour profiter de cette intégration complète. »

Industrie 4.0 et IoT : exemple d'une mise en oeuvre client

Les applications et processus numériques présentés au salon de Hanovre sont intéressants à la fois pour les constructeurs d'usines classiques et pour les entreprises industrielles de taille moyenne. Les solutions peuvent tenter toutes les sociétés qui souhaitent suivre l'ensemble du cycle de vie de leurs produits et proposer des services associés dans le cadre d'un nouveau « business model ». Parlons d'abord d'EDUR, fabricant de pompes basé à Kiel, qui a reçu une commande pour une pompe dont les capteurs intégrés pourraient transmettre des messages sur l'état de la machine. Un tracker prend ensuite le relais pour un suivi continu. Après installation, les capteurs informent le fabricant de la pompe des dysfonctionnements imminents. Ces derniers peuvent ainsi être évités par des interventions de maintenance prédictive. Sur place, un technicien affiche les pièces défectueuses ou usées à l'aide de lunettes de réalité augmentée « Microsoft HoloLens ».

Le processus utilisé à petite échelle sur cette pompe devrait également permettre de traiter des problèmes plus importants. Par exemple, la gestion des arrêts, qui serait sans conteste l'un des plus gros projets envisageables. Lorsqu'une raffinerie, une centrale électrique ou une aciérie est arrêtée pour révision, l'entreprise dépense davantage qu'elle ne gagne. Avec un système moderne de gestion des arrêts, ces périodes d'arrêt de la production pourraient être bien mieux rentabilisées, en utilisant le chantier de construction numérique développé par COSMO CONSULT en partenariat avec l'entreprise Fraunhofer IFF de Magdebourg. Ce projet a obtenu deux années de suite le prix de l'innovation, reconnu dans le monde informatique et décerné par l'Initiative Mittelstand aux PME.

Pour les grands groupes et les PME - ETI

Tout d'abord, le chantier de construction doit être équipé de technologies Internet adéquates et avoir fait l'objet d'une cartographie numérique. Actuellement, le plan d'un parc industriel ou d'une raffinerie est disponible uniquement sur papier. Mais une carte numérique, qui permet de visualiser le chantier de construction et de différencier les zones de stockage, les secteurs dangereux et les itinéraires de transport, a plus de sens. Par ailleurs, les données de planification fournies par le service d'ingénierie doivent être transmises au chantier de construction au format numérique. Des informations en temps réel, notamment sur la logistique, doivent également remonter.

Les projets de taille, comme l'arrêt d'une raffinerie par exemple, peuvent nécessiter l'emploi de 5000 personnes appartenant à des entreprises et des corps de métier très divers. La collaboration au-delà des frontières de l'entreprise est donc d'une importance primordiale. Elle peut être facilitée par une solution cloud où seront placés tous les éléments utiles et dont la durée sera limitée à celle du projet. Ainsi, un portail destiné aux constructeurs/sous-traitants/fournisseurs a été créé dans un environnement cloud, en l'occurrence une solution Azure-Cloud. Il permet à tous les professionnels travaillant sur le chantier de construction d'accéder aux applications de support. Les manutentionnaires peuvent consulter les données de planification directement sur le système et via les applications de leur tablette et leur smartphone. Le portail permet aussi d'enregistrer toutes les personnes qui participent à un projet. Là, les personnes s'identifient et ont accès aux données correspondant aux droits d'accès dont elles disposent.

Sur le plan théorique, l'arrêt est comparable à un chantier de construction dans un projet de construction d'usine. C'est pourquoi COSMO CONSULT a mis au point une plateforme destinée aux PME qui permet de répertorier les petits projets inclus dans une construction d'usine. Les éléments de base des gros projets sont reliés aux fonctions du système ERP, ce qui permet aux entreprises de taille moyenne de bénéficier d'une solution viable. « À Hanovre, nous montrons que nous faisons déjà tout pour accompagner le secteur industriel sur la voie de la transformation numérique, avec nos services cloud et nos solutions basées sur les technologies Microsoft. Nous fournissons à la fois des conseils, des technologies et des outils disponibles depuis une seule et même source », déclare Uwe Bergmann.

Partager l'article

Mots clés

  • ERP
  • Microsoft Dynamics NAV